Pour les personnes avec autisme accueillies:

  • Vivre des activités agréables, valorisantes, adaptées à la spécificité de chacun.
  • Sortir du cadre quotidien, tout en restant dans un environnement de type familial, mais aussi aller se promener en ville, au bois, dans des centres d’activités.
  • Expérimenter des rencontres et apprendre à vivre ensemble dans un nouveau groupe et avec son animateur, mais aussi avec les gens que l’on rencontre lors des activités extérieures (inclusion).
  • Bénéficier d’un encadrement adapté par des bénévoles et des professionnels motivés et attentifs, qui comprennent les besoins des personnes avec autisme.
  • Adopter un rythme de vie de week-end et de vacances, mais comportant les balises rassurantes d’un planning clairement défini.
  • Progresser vers des objectifs déterminés avec les parents avant le séjour.

Pour les familles:
“ Pour être bien avec notre enfant, nous avons besoin de nous sentir bien nous-mêmes ; si nous sommes épuisés, nous n’avons pas les ressources, la créativité nécessaires pour interagir adéquatement avec C.

Ces propos, tenus par la maman d’une jeune adulte présentant de l’autisme, illustrent la principale raison d’être des activités de répit organisées par La 2ème Base:

  • Pouvoir lâcher prise en confiance, en sachant que son enfant est en de bonnes mains à La 2ème Base
  • Vivre sans stress le temps d’un séjour, sans être sur le qui-vive, pouvoir prendre du recul sur des sentiments comme l’impuissance, la fatigue, la déprime
  • Avoir l’occasion de se ressourcer dans des activités personnelles, parfois difficilement envisageables avec son enfant. Prendre du temps pour soi, pour son couple, pour ses autres enfants, pour rencontrer des amis,…

Pour les accompagnants:

Les accompagnants, bénévoles ou stagiaires,  sont pour la plupart des étudiants dans le secteur éducatif, social, de l’aide aux personnes (futurs enseignants, éducateurs, psychologues, assistants sociaux, aides sociales,…), mais également des professionnels qui ont fini leur cursus. Tous souhaitent apprendre à encadrer efficacement des personnes avec autisme.

  • Vivre une première prise de contact avec une personne présentant un handicap
  • Se former aux particularités de l’autisme et aux stratégies éducatives spécifiques en bénéficiant d’une formation sur le terrain par des professionnels enthousiastes et expérimentés
  • Avoir un vrai contact personnel prolongé permettant de nouer une relation avec une personne avec autisme

Pour le grand public

  • Des rencontres toutes simples, chez les commerçants ou lors des balades permettent de sensibiliser le grand public à l’autisme et aident peu à peu à dénouer les éventuels malaises et la peur engendrée par la méconnaissance de la différence.
  • Comprendre que les jeunes et les adultes avec autisme sont des individus à part entière, avec leur personnalité, leurs goûts, qu’ils peuvent avoir le sens de l’humour, prendre du plaisir ou être insatisfaits, bref, qu’ils sont différents mais qu’ils nous ressemblent aussi.
  • Des actions vers les enfants de la commune : grâce à une collaboration avec certaines écoles, avec un mouvement de jeunesse ou la participation à l’action “ Place aux enfants ” permet l’information et la sensibilisation des enfants qui en parlent à leurs parents.
  • Participation à des manifestations organisées par des services clubs, par diverses associations, et par la Ville de Gembloux (la journée « enchanté je suis votre voisin »).
  • Formation d’animateurs de plaine de jeux pour favoriser l’inclusion de personnes avec autisme dans des groupes non spécifiques.
Print Friendly